Un projet stratégique agricole - ACAP - mai 2015

A l'instar de la Stratégie forestière des Pyrénées et de la Stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité, les Pyrénées se sont dotés d'un Projet Stratégique de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire du Massif des Pyrénées (PSAMP)

Ce projet s'articule selon trois axes complémentaires : 

=> AXE 1 : Conforter le pastoralisme collectif

=> AXE 2 : Sécuriser et renouveler les exploitations

=> AXE 3 : Accompagner les dynamiques territoriales de filières

La pleine réussite de ce Projet nécessite également la mise en oeuvre d'outils et d'approche nouvelles :


=> Une gouvernance appropriée, organisée à l'échelle du massif ;
=> La mise en synergie des compétences permettant de développer une offre d'ingénierie et de formation à l'échelle du Massif et leur structuration pour les mettre au bénéfice des porteurs de projet, la centralisation des données agricoles et des réflexions au sein d'un observatoire partagé de l'agriculture permettant d'alimenter les projets et d'éclairer les décisions politiques ;
=> L'innovation technologiques et organisationnelles au sein des exploitations, des filières et des outils agroalimentaires, l'innovation institutionnelle sur les questions agricoles

Le PSAMP, véritable vision stratégique sur la thématique agricole et agroalimentaire et élaboré par les acteurs agricole pyrénéens, a été approuvé par le Comité de Massif le 16 décembre 2014 devenant ainsi une déclinaison réglementaire du schéma de Massif des Pyrénées.

Pour en savoir plus et télécharger le PSAMP, publié par l’ACAP, cliquez ici

Nos ruralités : une chance pour la France (comité interministériel aux ruralités du 13 mars 2015)

Le comité interministériel aux ruralités permet de faire la synthèse des travaux et des mesures issus des assises des ruralités organisées à l’automne 2014. Il permet également de donner de la cohérence et du sens à l’ensemble des actions conduites par le Gouvernement depuis 2012 en direction de ces territoires et de leurs habitants. De nombreuses mesures ont été prises concernant l’accès aux services publics, et notamment de santé, l’éducation, le développement économique, le soutien au commerce et à l’artisanat, la transition écologique, l’évolution de l’agriculture. (lire la suite)

Etude pour la caractérisation des territoires en tension pour l’installation des jeunes médecins (novembre 2014)

L’étude, dont la maîtrise d’ouvrage a été assurée par la Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale (DATAR), puis le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), a été réalisée en lien avec le ministère de la santé (Direction générale de l’offre de soins –DGOS- et Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et de la statistique–DREES-). Elle s’inscrit dans le cadre des priorités du gouvernement en matière de lutte contre la désertification médicale. Son objet vise à faciliter l’installation des jeunes médecins en caractérisant les territoires au regard de leur attractivité pour les jeunes professionnels et en identifiant des bonnes pratiques mises en place dans les territoires. (lire la suite)